LA GRAPHOTHERAPIE

C'est le neuropsychiatre Juan de Ajuriaguerra qui est à l'origine de la graphothérapie dans les années 1966, En cherchant à soigner des enfants ayant des problèmes d'écriture à l'hôpital, Il découvre une méthode aidant à prendre conscience du plaisir que l'on peut avoir lorsque l'on écrit et qui améliore l'écriture.

Ses travaux sont complétés par ceux de Robert Olivaux docteur en psychologie et graphologue, diplômé d'étude supérieure de pédagogie qui fonde la première association de graphothérapeutes - rééducateurs de l'écriture. (AGRE à laquelle succèdera le GGRE). Il met en avant l'expression graphique personnelle en considérant qu'il y a toujours une personnalité derrière l'écriture. L'écriture doit donc être rééduquée tout en étant respectée

Adeline Gavazzi-Eloy, membre du GGRE met au point l'échelle d'Approche Dynamique de L'Ecriture (échelle ADE) qui pose un diagnostique affiné des difficultés de l'écriture.  Le GGRE propose également différents tests de vitesse d'écriture (normal, accéléré et d'endurance) ce qui permet d'apprécier la réelle rapidité de l'écriture par rapport à la population de l'âge du scripteur.